Voyage


Coucou mes roseaux,

J'ai écris ce sonnet, il y a quelques années.
Dites moi ce que vous en pensez.

V O Y A G E

Je veux m’envoler, m’élancer, m’évader…
Vers une rêverie, une longue errance
Divine flânerie telle une romance
Mes yeux embrouillés de larmes ont masqués

Ce somptueux rivage bien apaisé…
Vadrouiller à l’aveugle, nonchalance !
A gauche, j’ai pris ce jour  la tangence
Je laisse l’air… Je laisse le journalier !

J’ai chevauché de nuit, plusieurs cavalcades…
Adieu l’ancien, j’épouse le nomadisme
Je braverai les limites des rivières !

J’adore ces inoubliables promenades
Au bord de ces contrées couleur fauvisme
J’aime à caresser  ces innombrables lignes côtières.

Commentaires

Articles les plus consultés