Français d'origine

Coucou mes roseaux,

Je viens vous faire part d'une de mes réflexions. 



Mon sujet de prédilection en littérature est le racisme je ne serais  poupas expliquer trop pourquoi.Ou plutôt si. C'est un sujet qui me touche profondément.
Parce que je suis une noire dans un pays majoritairement blanc
Parce que très souvent quand je rencontre quelqu'un la question qui vient après les questions d'usage c'est: " Tu es d'où? 
- De région parisienne
- Oui mais avant ?
- Ben je suis née en France
- Oui mais tes origines ?
- Mes parents sont des Antilles
- Ah (soulagée).Guadeloupe  ou Martinique. J'adore le Columbo c'est trop bon!

Ça rassure les gens de se dire que je suis antillaise. La plupart du temps ils oublient que les DOM font parti de la France. Tous ces gens ont-ils oubliés leurs cours d'histoire ? Est-ce que l'esclavage parle à quelqu'un ? 

Je suis française, de parents français et de grands-parents français etc. Avant d'être française, je n'existais pas puisque je suis le fruit d'un métissage et d'une immigration forcés. Je pense donc avoir gagner le droit de me considérer française à part entière ce qui ne veut pas dire que je renie mes origines bien au contraire. J'en ai pleinement conscience. Je défie quiconque de certifier qu'ils sont français pure souche. On est tous le fruit de métissage et pour moi c'est une bonne chose. 

" Racisé"
Le racisme: 1) Idéologie postulant une hiérarchie des races 2) discrimination, hostilité violente envers un groupe humain.
Humain
Nous sommes tous de la race humaine. Oui nous avons des caractéristiques physiques différentes ( couleur de peau, forme du nez, cheveux, etc.). Mais le mot "racisé" je ne le comprends pas.
Il y a eu la période " gens de couleur", la période "black" et maintenant le politiquement correcte c'est de dire les gens "racisés". Mais tous ces mots vont toujours dans un sens: désigner les noirs. Jamais on ne dit " white" pour parler des blancs. Les gens racisés désignent les victimes de racisme (principalement les noirs mais pas que). Je comprends l'idée de rassembler les victimes de discriminations. Mais si on considère qu'il y'a plusieurs races, ce terme est encore erroné car les blancs sont soi-disant une race.  En utilisant ce terme,je trouve qu'on joue le jeu de ceux qu'on essaie de combattre : les " racistes" que je préfère appeler les intolérants.
Je pense donc qu'on se trompe encore . Si on commençait par nommer les gens pour ce qu'ils sont réellement, on avancerait. 
Et surtout on devrait voir au-delà de cette enveloppe charnelle qui ne dit rien du caractère intrinsèque de la personne en face de nous. Il y a tant de personnes merveilleuses sur Terre c'est dommage de faire un procès avant même de les connaître.

Qu'en pensez-vous ?
N'hésitez à me donner votre avis en commentaire.



Commentaires

Articles les plus consultés