Atelier d'écriture n° 303 de Bricabooks - Le désert

Coucou mes roseaux,
Je vous retrouve ce matin avec l'atelier d'écriture de Bricabook que j'aurais dû normalement publié à 6h.


Ma version :

Le désert

Plus rien, il ne restait plus rien. Tout était parti en fumée. Cette terre! Celle de mon père et avant celle de mon grand-père. Ma terre, ma sueur. Toutes ces heures de travail. Et il n'en reste rien. Un véritable désert. Cela aurait dû être la récolte qui allait me remettre à flot.
Quand j'ai dit que je voulais reprendre la ferme il y a trois ans, tout le monde était surpris. Papa, maman, mes frères. "Tu devrais plutôt cherché un mari" avait dit mon père. Mais personne d'autre ne voulait reprendre l'affaire familiale et je n'allais laisser un étranger récupérer mes souvenirs d'enfance. "Tu es trop sentimentale Lilia. L'agriculture c'est ingrat." m'avait dit mon grand-père. Mais je n'arrivais pas à laisser mon père vendre. J'ai donc repris la ferme. J'y étais presque. On aurait dû récolter dans une ou deux semaines. Mais la foudre a tout détruit.

N'hésitez pas aller voir les ateliers d'écriture.
Bonne semaine à tous

Commentaires

  1. Hé bien, voici qui est pessimiste de bout en bout ... Fichue foudre. Effectivement, l'agriculture est ingrate. :)

    (Pourrais-tu ouvrir les commentaires à ceux qui n'ont pas de blog ou de compte google, il y a des participants qui n'arrivent pas à te laisser des message.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Leiloona. Effectivement, ce n'est pas très joyeux. Je viens de modifier les paramètres de mon compte. Normalement, cela devrait être bon.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés